Messe de Joseph Touchemoulin

Messe Touche Moulin

C'est en 1789 que le compositeur chalonnais Joseph Touchemoulin écrivit sa Grande Messe Solennelle à l'occasion de l'anniversaire de son employeur, le prince Karl Anselm von Thurn und Taxis, à Ratisbonne.
L'œuvre s'inscrit parfaitement dans le goût de l'époque, tant dans sa composition que dans l'effectif. En effet, la Messe diffère à peine de celles de Haydn ou Mozart : style galant, tournures typiques du Sturm und Drang et formules issues de l'Ecole de Mannheim.
A l'image de ses contemporains, Touchemoulin requiert une ample formation : 4 solistes, un chœur, des cordes, cuivres, vents et timbales ainsi qu'un orgue. Si les parties chorales sont abordables, cela est loin d'être le cas de celles des solistes : coloratures, vocalises et autres prouesses acrobatiques se succèdent à travers l'œuvre. Touchemoulin savait pour qui il composait. En effet, la basse Ludwig Fischer, qui chantait à la création de la Messe, avait joué, 8 ans plus tôt, le rôle d'Osmin dans l'Enlèvement au Sérail de Mozart. Il avait une tessiture de deux octaves et demie.

Un des projets musicologiques mené par Ars Burgundiæ a été d'effectuer la première édition de la Messe de Touchemoulin, facilitant ainsi son exécution. Ainsi, l'œuvre a été donnée deux fois en 2013 : d'abord à Regensburg même, le 25 mai, par le chœur paroissial Raselius et le chœur de chambre de la Haute École de Musique Sacrée de Regensburg, avec l'ensemble orchestral La Banda, d'Augsburg, sous la direction de Roman Emilius. Puis, le 16 novembre, par le Chœur de Chambre de Startford-upon-Avon, dirigé par Stephen Dodsworth, par ailleurs copiste de l'édition.

Ars Burgundiæ et Les Inventions dirigés par Patrick Ayrton espèrent présenter l'œuvre au public bourguignon à travers une représentation à Chalon-sur-Saône, ville natale du compositeur, dans la saison 2014-15.
A suivre…

Actualité

Les Inventions et Voces8
Après le Festival Bach en Combrailles, c'est dans la collégiale d'Herment que Les Inventions et Voces8 enregistrent un nouveau CD avec des œuvres sacrées et profanes de Purcell.
Découvrez le reportage de France 3


 Colette et le vin

Colette et le vin

C'est autour du thème « Colette et le vin » et grâce à une collection de lettres inédites qu'elle échangeait avec le négociant en vins Lucien Brocard que nous construisons un projet comportant une exposition, une publication et un spectacle musical "Un doigt de vin pur".

L'exposition a été présentée en avant-première les 28 et 29 septembre pour le salon "Livres en vignes" dans le cadre prestigieux du Clos Vougeot !

Après le Beaujolais à Régnié, elle est visible en Bourgogne du Sud dans des communes de la côte chalonnaise.

Infos et dates à découvrir sur :
www.colette-et-le-vin.com

"Le Chant sans chichis"

Du 1er au 10 août 2013,
l'exposition "Chantons sans chichis" était présente à Vaison-la-Romaine dans le cadre des XXIèmes Choralies d'À Coeur Joie.
Le livre que nous avons édité "Le Chant sans chichis" a été plébiscité par les choralistes et a battu les records de vente à la boutique des Choralies !Vous aussi achetez-le dans notre boutique en ligne !

Le bouche-à-oreille fonctionne à plein, des ensembles vocaux l'offrent à chacun de leurs choristes (quelle bonne idée :-).

Retrouvez-nous sur notre page Facebook et "aimez-nous"... Cliquez-ici !

A propos - Contact - Admin
 vendredi 18 avril 2014
 
© 2014 Ars Burgundiae